II Les effets néfastes des engrais sur l'environnement.

A Les effets sur l'Homme.

Tout d'abord, l'Homme peut souffrir des engrais soit directement, soit indirectement. Les plus touchés par les dégats directs sont évidemment les agriculteurs. Comme le montre le reportage "La mort est dans le pré", les substances chimiques utilisées dans l'agriculture ont encore des effets incertains : elles pourraient être la cause de nombreuses maladies (maladie de parkinson, cancer, leucémie, etc...)

Par oppositions, les dégats indirects nous concernent tous. En effet, lors de l'infiltration des sols, les nitrates (notamment) rendent l'eau des nappes phréatiques impropre à la consommation. Le danger est ici une intoxication par consommation et par accumulation d'élément dangeureux pour l'Homme (nitrates, azotes, etc..).

 

De plus, la consommation d'animaux intoxiqués par ces mêmes éléments est un danger supplémentaire pour l'Homme.

Pour finir, l'emploi intensif d'engrais azotés peut causer des catasphrophes écologiques (telles que la prolifération des algues vertes), pouvant être mortelles pour l'Homme.

 

B Les conséquences sur l'environnement.

Afin d’améliorer la qualité et la croissance de sa récolte, un agriculteur est aujourd’hui obligé d’utiliser des engrais. Les engrais les plus utilisés par les agriculteurs (agriculture bio exclue) sont les engrais minéraux, notamment à cause de leurs prix qui sont moins élevés que les autres types d’engrais, et parce qu’ils augmentent considérablement le rendement par hectare, beaucoup plus que tout autre engrais. Leur teneur en azote, nitrate et potasse étant très élevé, ils peuvent donc nourrir les plantes jusqu'à leur capacité d'absorption maximum (voire parfois les tuer en cas de concentration trop élevée, comme le montre notre expérience).

Mais, une fois que la plante a absorbé les nutriments nécessaires à sa croissance (environ 89% des engrais déversés), où vont les 11% restants?


1)Dépendance

Les éléments non-absorbés sont néfastes à tout l’écosystème entourant la plante, amoindrissant la quantité de vers et de micro-organismes (bactéries, champignons…) dans le sol, essentiels à la croissance de la plante. Cette destruction entraîne alors une dépendance aux engrais : plus le sol est pauvre en matière organique, plus les cultures ont besoin d’apports externes...


2)Stérilisation des sols

Couplé à un mauvais drainage, l'emploi intensif d'engrais risque la salinisation des zones trop arrosées, provoquant ainsi la stérilisation des sols et leur désertification ; on estime à 7 millions le nombre d’hectares ainsi devenus inexploitables, uniquement en Inde.

 

 

3)La couche d'ozone

La couche d’ozone est aussi affectée par ce problème, car les phénomènes de dénitrification et de volatilisation de l’ammoniac contenu dans les engrais azotés génèrent des gazs à effet de serre environ 150 fois plus actifs que le CO2. Viennent ensuite les engrais de synthèse (Les engrais de synthèse sont issus de substances transformées chimiquement), qui seraient responsables de l'émission annuelle de 2,2 Mt de N2O : environ 2,5 % de l'azote (N) des fertilisants épandus seraient irrémédiablement convertis en N2O, causant une attaque importante de la couche d'ozone.

 

 

4)Les nappes phréatiques

Les nappes phréatiques, qui sont situées seulement à une centaine de mètres de profondeur, sont les principales réserves d’eau que nous consommons.  Elles sont alimentées par l’eau de pluie qui s’infiltre dans le sol. L’eau de pluie emporte avec elle des particules de terre, de sels minéraux, d’engrais ou de produits chimiques répandus sur le sol. Et lorsque les terres agricoles sont saturées en engrais, l’eau emporte donc les NKP (azote, nitrate et potasse), qui polluent donc ces réserves en eau, la rendant impropre à la consommation. Les fleuves et rivières, étant alimentés par les nappes phréatiques, peuvent aussi être pollués. Cette pollution touche au final plusieurs écosystèmes ; les mers, les océans, les fleuves, les forêts, etc...

 

 

 

101 votes. Moyenne 3.64 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×